Call of Duty : Black Ops 2 – Les infos Gamescom 2012 Sur le Multi

 

 

Score Streaks, Live Streaming… : toutes les nouveautés du multijoueurs détaillées.

Treyarch a levé le voile sur le multijoueur de Call of Duty : Black Ops 2 lors d’un événement spécial multijoueurs de la Gamescom, confirmant que les célèbres « Killstreaks » de la série avaient été abandonnés et que de nouvelles fonctions focalisées sur les e-sports avaient été ajoutées.

Dans Call of Duty : Black Ops 2, les « Killstreaks » ont été remplacés par les « Score Streaks », montrés dans la bande-annonce du multijoueur sortie la semaine dernière. Dans le jeu, éliminer des joueurs ennemis rapporte des points permettant de remplir le compteur de « Score Streak » affiché dans le coin inférieur droit de l’écran à côté de l’icône de « Score Streak ». Quand le compteur est rempli, vous bénéficiez d’un « Score Streak », que vous pouvez activer de la façon traditionnelle (en utilisant le pavé directionnel de la manette de la Xbox). Il y a actuellement 22 « Score Streaks » dans le jeu.

Killstreaks : Bonus gagnés par l’élimination d’une série d’ennemis. »

Il est même possible de gagner deux « Score Streaks » d’un coup. Le directeur de conception du jeu, David Vonderhaar, a donné l’exemple d’un joueur s’étant emparé du drapeau, ce qui rapporte des points, ayant éliminer un joueur ennemi tout en portant le drapeau (un kill pendant le transport du drapeau) et finalement capturé le drapeau, pour un total de 400 points « Score Streak », ce qui débloque deux « Score Streaks » d’un coup. Ce nouveau système « nous permet de récompenser un comportement exemplaire dans le gameplay, le type de comportement qui vous met en valeur et aide votre équipe à gagner le mode de jeu que vous jouez ».

Encore de l’action sur la carte Aftermath. À noter la récompense « Score Streak » A.G.R. et l’objet « Bouclier d’Assault », que l’on peut ficher dans le sol comme abri mobile .

À sa sortie, Call of Duty : Black Ops 2 aura 55 niveaux de progression et 10 niveaux de prestige. « Nous voulions retrouver une certaine simplicité dans le système de niveaux », a déclaré Vonderhaar. La plupart des joueurs pourront grimper les 55 niveaux en environ 24 heures – ce qui représente environ deux nuits de jeu pour un joueur hardcore. » Treyarch garde en réserve quelques informations sur la progression de niveau et les déblocages, pour ne les dévoiler que juste avant la sortie, mais nous savons que des médailles récompenseront les joueurs faisant « quelque chose de cool ». Les joueurs possédant des médailles gagnent des points d’expérience supplémentaire, et elles sont cumulables.

« Quand nous avons examiné ce système de façon très critique, de même que le classement et la progression, nous avons réalisé que certaines choses que les joueurs accomplissent sont tout simplement fabuleuses, mais que ça ne devait pas forcément contribué à avancer vers le prochain « Score Streak », a expliqué Vonderhaar. « Par conséquent, nous avons intentionnellement et soigneusement séparé les XP et les « Scoring Events ». Parfois, les choses permettant de gagner un « Score Streak » et une médaille sont les mêmes. D’autres fois, un « Scoring Event » ne permettra absolument pas de gagner une médaille, tout comme il sera possible parfois de gagner une médaille en dehors d’un « Scoring event ».

« Cela vous garde accroché. Vous savez qu’il se passe quelque chose de fabuleux, et vous vous sentez récompensés pour l’avoir fait. »

Black Ops 2 n’utilise pas les Points COD. Au contraire, vous obtenez un jeton de déblocage à chaque fois que vous progressez. Les jetons peuvent être utilisés pour débloquer tous les objets du jeu (actuellement plus de 100), parmi lesquels des armes, des avantages, des équipements, des jokers (je reviendrai là-dessus plus tard) et même des « Score Streaks ». L’accès à tout cela est cependant conditionné par des changements de niveau importants. Par conséquent, certains objets ne deviennent accessibles qu’à certains niveaux. Vonderhaar a déclaré qu’il ne serait pas possible de débloquer tous les objets au cours d’une seule progression. La seule façon de le faire est d’accéder aux niveaux prestige.

Le jeu de plateau Pick 10 Loadout , que Treyarch a utilisé pour remodeler la fonction « Créer une Classe.

« Cela offre de la liberté de choix tout en conservant de l’intensité dans le système, car vous avez toujours quelque chose à espérer », a-t-il dit. « Le joueur doit décider de ce qu’il veut vraiment et cela pimente les choses. »

Les objets sont utilisés dans le nouveau système « Créer une Classe ». Les fans à la vue perçante de Call of Duty auront repéré dans la bande-annonce du multijoueur d’Activision que certaines classes n’ont pas d’armes principales ni secondaires. C’est dû au nouveau système de personnalisation des classes de Treyarch, appelé Pick 10.

« Quand nous avons commencé, nous étions plutôt satisfaits de Black Ops, est plutôt heureux de la façon dont était arrivé « Créer une Classe», a déclaré Vonderhaar. Le jeu avait été un énorme succès pour notre studio. Malgré tout, en tant qu’équipe de créateurs de jeu, nous savions au profond de nous-mêmes que nous devions tester toutes les éventualités pouvant survenir avec ces systèmes de gameplay.

Quand nous avons commencé, nous étions plutôt satisfaits de Black Ops, et plutôt heureux de la façon dont était arrivé « Créer une Classe », David Vonderhaar.

Treyarch a utilisé un jeu de plateau pour mettre au point son nouveau système, qu’il a appelé le jeu Pick 10 Loadout (voir l’image). « Nous avons appris quels étaient les problèmes introduits dans le système que nous voulions résoudre et, plus important, nous avons appris où nous voulions les corriger. Le déclic s’est produit quand nous avons réalisé que l’amusant était de créer des classes qui, au-delà d’un style de jeu particulier ou d’une tactique de gameplay favorite, n’impactaient pas l’équilibrage du jeu d’une façon que nous n’aurions pas pu corriger.»

Pick 10 permet aux joueurs de prendre n’importe quels 10 éléments, parmi lesquels des armes, des accessoires d’armes, des grenades ou des équipements, et de les assigner à un des emplacements prédéterminés. Cela dit, vous n’avez pas à prendre les objets d’une catégorie particulière, mais vous pouvez au contraire échanger quelque chose dont vous n’avez pas l’utilité contre quelque chose que vous désirez. En fait, vous n’avez même pas besoin de prendre une arme principale, voire n’importe quelle autre arme. Si vous n’avez pas envie d’une grenade, vous n’avez pas à la prendre. Vous pouvez utiliser le point d’allocation pour un avantage.

Chaque objet coûte un de ces 10 points d’allocation, qui remplissent une barre affichée au sommet de l’écran de personnalisation des classes. De surcroît, des jokers, qui utilisent chacun un des 10 points d’allocation, vous permettent de « contourner les règles ». Vous pouvez, par exemple, prendre deux avantages de la même catégorie ou ajouter un troisième accessoire à votre arme.

Le pont de la carte Turbine est un gros goulet d’étranglement.

Vonderhaar a mis en avant certains des nouveaux objets. Le Bouclier d’Assaut et un équipement spécial, vu dans la bande-annonce du multijoueur, qui vous permet de ficher un bouclier dans le sol et de l’utiliser comme un abri amovible. Le Scanner millimétrique, un accessoire d’armes, détecte les cibles éventuelles en envoyant une impulsion avec le fusil. Cela permet de voir à travers les murs et la fumée et c’est excellent pour repérer les embusqués. Aucun avantage ne modifie le comportement d’une arme dans COD : Black Ops 2. Au contraire, il faut prendre un accessoire pour l’arme que l’on désire modifier.

L’autre nouvel objet est la Décharge Choc, également vu dans la bande-annonce. Elle assomme votre cible et la rend plus facile à éliminer. « Le système Pick 10 combiné avec les jokers illustre de quelle manière nous donnons aux joueurs un pouvoir de personnalisation totale », a déclaré Vonderhaar.

Nous pensons qu’il y a là une opportunité fabuleuse d’amener les e-sports aux masses, et que Call of Duty est le jeu qui peut le faire.

Parmi les Score streaks, il y a le Gardien, une tourelle qui émet des ondes qui étourdissent les joueurs. L’A.G.R. est un tank contrôlé par l’intelligence artificielle qui commence à décimer les ennemis dès qu’ils atterrissent sur le champ de bataille, mais si l’on maintient le bouton X enfoncé (sur la version Xbox 360), on peut le contrôler directement. Le missile Hellstorm tombe du ciel. Quand vous le dirigez, vous pouvez lui faire frapper directement le sol (et même l’accélérer) ou choisir de le faire éclater en plusieurs missiles de plus petite taille pour éventuellement faire plus de dégats. Enfin, le Drone Escorteur, un engin volant, agit sous le contrôle de l’intelligence artificielle, mais envoie des informations aux joueurs par communications vocales.

Avec Call of Duty : Black Ops 2, Treyarch fait appel aux e-sports dans une plus grande mesure que n’importe quel jeu Call of Duty. « Nous pensons qu’il y a là une opportunité fabuleuse d’amener les e-sports aux masses, et que Call of Duty est le jeu qui peut le faire », a dit Vonderhaar.

Treyarch a présenté le « League Play », un système d’appariement découlant des compétences qui classent les joueurs par divisions. Il espère qu’il permettra à des joueurs de tous niveaux de retirer quelque chose du jeu, habituellement inhospitalier pour les nouveaux venus. Pour grimper dans la hiérarchie des divisions, il vous faudra gagner avec constance, a dit Vonderhaar.

Encore de l’action, une fois encore sur la carte Turbine.

En plus de cela, il y a le « Codcasting », un nouveau système qui permet aux preneurs/diffuseurs de séquences de jeu de « réaliser une vidéo d’une partie ». Ceux-ci disposent d’un certain nombre d’options d’angles de vue entre lesquels ils peuvent naviguer, et des informations supplémentaires sont affichées dans l’interface utilisateur, notamment le tableau de score et une grande plaque avec le nom dans le coin inférieur gauche de l’écran. Parmi les actions possibles, il y a une vue de la carte en surplomb et une incrustation, qui montre l’action du côté gauche et donne des informations sur le joueur du côté droit. Les réalisateurs de vidéos peuvent aussi se brancher sur les joueurs eux-mêmes et écouter les communications pendant un match.

Cela dit, la nouvelle fonction la plus excitante en rapport avec les e-sports est Live Streaming. Ce système de retransmission en direct est conçu pour permettre aux joueurs de diffuser leurs parties en streaming à partir du jeu lui-même, en appuyant sur un simple bouton. Vonderhaar a montré une partie en direct tournant sur plusieurs iPads, ce qui indique que nous pourrons regarder des matchs se déroulant sur des appareils variés.

Dans une partie en multi-équipes, il y a énormément d’ennemis dont il faut se méfier.

Il y a peu d’informations sur Live Streaming pour le moment. Il y a la possibilité pour les joueurs d’utiliser une caméra USB pour se montrer à l’écran dans une incrustation. « Vous devrez disposer d’une bande passante montante correcte », a ajouté Vonderhaar. « Vous n’avez pas besoin d’un PC haut de gamme, pas plus que d’un logiciel de streaming et d’un hardware sophistiqués. Des informations supplémentaires seront dévoilées juste avant la sortie du jeu.

Treyarch a présenté deux tout nouveaux modes. Le premier s’appelle multi-équipes, une première pour la série Call of Duty. Il permet à jusqu’à six équipes de s’affronter sur la même carte, avec n’importe quelle combinaison des 18 joueurs présents.

« Les tactiques de petits groupes prennent là de l’importance », a dit Vonderhaar. Dans une partie multi-équipes, il y a énormément d’ennemis dont il faut se méfier. Par conséquent, quand on s’associe, que ce soit à trois groupes de trois ou n’importe combinaison des six équipes avec les 18 joueurs présents, il faut se coordonner, protéger mutuellement ses arrières et travailler ensemble.»

Le deuxième nouveau mode de jeu est « Hardpoint », une déclinaison du classique « roi de la montagne ». Un Hardpoint est un endroit sur la carte, qui change au fur et à mesure de l’évolution de la bataille. La seule manière pour votre équipe de marquer des points est de l’occuper. Hardpoint peut aussi être joué dans le mode multi-équipes. Parmi les modes classiques dont le retour a été confirmé, il y a le « match à mort », « domination » et « chercher et détruire ».

Un rush vers le drapeau sur la carte Cargo.

Quatre cartes de Call of Duty : Black Ops 2 ont été dévoilées. Aftermath se passe en 2025 (l’année à laquelle se déroule le jeu) juste après une attaque de drone. Elle propose des environnements originaux et elle est conçue pour servir de vitrine au « niveau de destruction que l’on peut obtenir en 60 images par seconde ». Dans Cargo, des caisses de se déplacent et les abris changent en permanence. Turbine, montrée dans la bande-annonce du multijoueur, est une des plus grandes cartes du jeu, et elle renferme un certain nombre de zones que les joueurs peuvent escalader. Enfin, Yémen propose un combat urbain rapproché dans les rues poussiéreuses d’une ville.

Tous les « Score Streaks » de la version Gamescom 2012 de Call of Duty : Black Ops 2 sont listés ci-dessous en fonction de leur coût d’activation, du moins chère au plus élevé :

  • RC-XD
  • UAV
  • Hunter Killer
  • Care Package
  • Counter UAV
  • Guardian
  • Hellstorm Missile
  • Lightning Strike
  • Death Machine
  • Sentry Gun
  • War Machine
  • Dragonfire
  • AGR
  • Stealth Chopper
  • Orbital VSAT
  • Escort Drone
  • Warthog
  • EMP Systems
  • Lodestar
  • Vtol Warship
  • K9 Unit
  • Swarm

Encore de l’action sur la carte Cargo.

Un combat de rue au Yémen.

 

 

Wesley Yin-Poole, Eurogamer

 

Source